Délai d’inscription sur les listes électorales européennes allongé jusqu’au 31 mars 2019

La réforme de la gestion des listes électorales entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Un répertoire électoral unique sera désormais confié à l’INSEE.

A partir de cette date, les demandes d’inscription seront instruites tout au long de l’année ouvrant ainsi la possibilité de s’inscrire au plus proche d’un scrutin, la date limite d’inscription étant fixée au 6ème vendredi précédant ce dernier. Il n’y aura donc pas de permanence en mairie le 31 décembre 2018.

Les jeunes atteignant leur majorité seront inscrits d’office par l’INSEE. Cependant, la Mairie de leur domicile pourra également recevoir leur demande d’inscription sur la liste électorale. De ce fait, un jeune électeur atteignant sa majorité dans l’année pourra ainsi voter dès le prochain scrutin.

Sur quelle liste électorale, les français établis hors de France peuvent-ils être inscrits ? La loi du 1er Août 2016 a supprimé la possibilité pour les français établis à l’étranger d’être inscrits simultanément sur une liste communale et sur une liste consulaire. Si tel est le cas, ils devront signifier explicitement avant le 31 Mars 2019 sur quelle liste ils souhaitent être maintenus. A défaut, ils seront radiés d’office de la liste communale.

Les citoyens d’un état membre de l’Union européenne résidant en France peuvent prendre part à l’élection des représentants français au Parlement européen. Ils sont tenus de s’inscrire sur la liste électorale complémentaire spécifique à cette élection avant le 31 Mars 2019.

Les députés européens sont élus au suffrage universel direct depuis 1979. Accomplir son devoir d’électeur constitue un acte majeur de notre démocratie. Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 Mai 2019.