Faut-il proposer une mutuelle complémentaire santé « communale » aux Sampzonnais ?

Avec la baisse constante des niveaux de remboursement du régime général de Sécurité sociale, il devient de plus en plus difficile de se passer d’une bonne complémentaire santé. Une partie de la population française continue pourtant à se priver de ce niveau supplémentaire de protection, bien plus souvent par manque de moyens financiers que par choix.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des « mutuelles communales » ?  La municipalité a été sollicitée sur ce sujet par un de nos concitoyens.

Désireuses de venir en aide à leurs habitants, certaines municipalités ont en effet choisi de mettre en place une « mutuelle communale ». Tous les habitants intéressés peuvent alors s’unir pour obtenir des conditions tarifaires nettement plus compétitives auprès de l’assureur sélectionné, avec des cotisations moins élevées pour le même niveau de prestations.

Pour proposer des tarifs aussi attractifs, la mutuelle communale joue très classiquement sur l’effet de groupe. Forte de cette clientèle potentielle, elle peut ensuite démarcher différents assureurs santé et mutuelles et sélectionner le professionnel qui saura proposer les meilleures conditions aux futurs adhérents. Les conditions d’adhésion à une mutuelle communale sont typiquement très souples. Le seul critère retenu est celui de la domiciliation des adhérents, lesquels doivent résider sur le territoire de la commune. Hormis ce détail, l’adhésion est ouverte à tous, sans questionnaire médical ni conditions de ressources. Certaines communes, par souci de simplicité, font le choix d’un contrat unique assorti d’un tarif unique. D’autres préfèrent proposer une sélection de formules adaptées à différents publics, comme les étudiants, les travailleurs indépendants et les retraités. Chaque formule, dans ce cas, dispose d’un tarif unique ou différencié par tranche d’âge.

Pour vérifier l’opportunité d’une telle démarche, il est donc nécessaire de sonder les habitants et recenser tous les foyers prêts à tenter l’aventure (l’adhésion à une mutuelle communale n’étant évidemment pas obligatoire).

Il est en effet évident qu’une telle démarche n’aurait un intérêt que dans le cas où elle serait suivie par un nombre significatif de Sampzonnais.

Si vous êtes intéressé (e) par cette démarche, merci de bien vouloir vous faire connaître en retournant le questionnaire ci-contre en mairie avant le 31 JANVIER 2019 et si les retours positifs sont suffisamment nombreux, la démarche sera poursuivie et une réunion sera organisée.